Tendances

Après le covoiturage, place aux comoturage, cocamionage et cobaturage !

Alors que le covoiturage rencontre un succès toujours plus grand, le développement de ce mode de transport inspire les entrepreneurs. Après avoir partagé une voiture avec de parfaits inconnus, êtes-vous prêts à partager… une moto, un camion ou un bateau ?

Le covoiturage, vous connaissez ! Mais, après avoir partagé votre voiture comme conducteur ou comme passager le temps d’un trajet, pourquoi ne pas imaginer faire la même chose mais… en moto ? C’est l’idée de Mapool, qui propose un service de covoiturage en voiture ou en deux roues. Grâce à l’application mobile (disponible sur l’Apple Store et Google Play), vous pouvez trouver un conducteur ou un passager en quelques clics pour vos déplacements en ville. Une fois le trajet effectué, le passager donne le montant qu’il désire au conducteur. Et, pour un euro de plus, un arbre sera planté.

WeTruck, une start-up normande, va plus loin et espère développer le… “cocamionage”. Partant du principe que les conducteurs de camion voyagent bien souvent seul pendant de longues heures, WeTruck se proposent de mettre en relation les particuliers et les transporteurs. En plus du gain financier généré par ce service, le cocamionage pourrait aussi permettre de redorer l’image du transport routier. WeTruck est encore en phase d’expérimentation et espère se lancer d’ici le quatrième trimestre de l’année.

Envie d’encore plus d’exotisme ? Quatre jeunes de Ploemeur dans le Morbihan sont en train de développer le site cobaturage.bzh pour favoriser le “cobaturage”. L’idée ? Mettre en contact les propriétaires de bateaux de plaisance et les voyageurs de toute la Bretagne pour réaliser des voyages côtiers dans toute la Bretagne.
eco-jonction avril 2015

 

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle et gratuite d’eco-jonction.com en cliquant ici

Comments are closed.