mai 10

Eco-jonction : la newsletter verte des PME     n°9   mai 2010

Pour recevoir la newsletter tous les mois, abonnez-vous en cliquant ici

Chaque mois, Eco-jonction vous apporte des informations pratiques sur l’impact du développement durable dans la gestion de votre activité.
Avec Eco-jonction, tenez-vous informé des attentes des consommateurs, des sources de financements, des nouveaux règlements, des potentiels d’économies dans la gestion de vos ressources ou de vos  déchets. Découvrez de nouveaux produits, des services générés par le développement durable et des témoignages d’entreprises qui innovent sur ce créneau porteur.

 

Brèves

Bio Cohérence : le label plus bio que bio

Un nouveau label va faire son apparition dans les linéaires. Bio Cohérence se veut très exigeant (0% d’OGM, alimentation animale 100% bio produite majoritairement dans la ferme, 100% d’ingrédients bio dans les produits transformés, limitation des antibiotiques, des antiparasitaires, etc.) et ambitionne de devenir la nouvel référence. Bio Cohérence est le fruit de la réflexion de nombreux acteurs de l’agriculture bio comme la Fédération nationale d’agriculture biologique, Biocoop, PrioNatura, Biomonde et sera contrôlé par des organismes comme Ecocert, ou Agrocert, par exemple. Il sera attribué après examen du dossier par un comité de Bio Cohérence, avec un maître mot, la transparence : il sera en effet possible de consulter son dossier et de savoir pourquoi il a été refusé. Les premiers produits certifiés apparaitront dans les rayons l’an prochain. 
eco-jonction mai 2010

 

Plan de développement des véhicules électriques et hybrides 

 Jean-Louis Borloo, le ministre du Développement durable et Christian Estrosi, le ministre chargé de l’Industrie, ont signé le 13 avril, une charte avec douze collectivités territoriales pilotes, dont Paris, Rennes, Nice, Bordeaux, et les constructeurs automobiles PSA et Renault. Son objectif est de s’engager sur le déploiement, dès cette année,  d’infrastructures de recharge des véhicules électriques et hybrides rechargeables, accessibles au public. Plusieurs véhicules devraient en effet arriver sur le marché dans quelques mois. Une vingtaine d’entreprises publiques et privées, comme Air France, AREVA, Bouygues, EDF, France Télécom, GDF-Suez, Suez Environnement, La Poste, la RATP ou la SNCF se sont par ailleurs réunies au sein d’un groupement pour passer commande de 50.000 véhicules électriques, d’une autonomie d’au moins 150 km.
Lire le communiqué de presse du ministère du Développement durable
eco-jonction mai 2010

 

Toutsurlenvironnement.fr : le portail de l’information publique environnementale

Le portail  www.toutsurlenvironnement.fr  vient d’ouvrir ses portes. Il permet d’accéder à  20.000 contenus mis en ligne par  les organismes publics adhérents (ministères, collectivités, etc.) : réglementation, état de l’environnement bases de données, documents cartes, vidéos, etc. A terme, ce portail a également pour vocation d’offrir un service d’information de proximité aux usagers sur les questions environnementales.
eco-jonction mai 2010

 

PURE

PURE est une association loi 1901 pour la recherche, le développement et la promotion d’une PeintUre responsable et Respectueuse de l’Environnement. Fondée l’an dernier, elle réunit des petites et moyennes entreprises du secteur industriel, productrices ou distributrices de produits du bâtiment et de décoration (peintures, lasures, vernis, enduits, pigments…), soucieuses de proposer des produits sains et naturels. PURE vise à fédérer les acteurs de cette filière pour mettre en place une démarche collective et valoriser des engagements concrets en faveur de la commercialisation de produits de décoration à base d’ingrédients naturels. Pour cela, l’association PURE réalise Peinture Nature, le référentiel de la peinture naturelle, contrôlé par Ecocert, l’organisme certificateur majoritaire sur les labels environnementaux en France comme AB (Agriculture Biologique), ou Cosmebio (Cosmétique écologique et biologique).
Pour en savoir plus, contactez  Jean-Luc Monfort, jean-luc.monfort@derivery.fr ou Jeremy Debreu, jeremy.debreu@agoodforgood.org
eco-jonction mai 2010

 

Marketing 

La certification ISO 1000 NR

Les certifications concernant le développement durable ne se limitent pas à l’ISO 14001. La certification ISO 1000 NR est ainsi un outil particulièrement intéressant pour évaluer le degré d’intégration des principes du développement durable dans votre entreprise.

Concept
Ce modèle d’évaluation est bâti en cohérence avec des documents de référence comme le guide SD 21000 (publié par l’AFNOR), la certification ISO 26000 qui sera lancée cette année, le Global Compact des Nations Unies et la Global Reporting Initiative (GRI). Il s’intéresse aussi bien à la stratégie, qu’aux pratiques managériales et aux résultats économiques,  environnementaux et sociaux.

Sa particularité est de mettre en évidence l’intégration des pratiques DD et les résultats obtenus sur une échelle de « maturité », comportant  4 niveaux, de l’engagement à l’exemplarité. Le score obtenu à un instant t permet de mettre en avant les points forts de votre entreprise, de mesurer les progrès réalisés et de définir les axes d’amélioration.

L’intérêt d’une telle évaluation est de plus de répondre aux attentes des donneurs d’ordre et de faire reconnaître les démarches de développement durables de votre entreprise.

Méthode
L’évaluation se déroule en plusieurs étapes : préparation (collecte des données, définition des évaluations à réaliser…), évaluation sur site et avec les différentes parties intéressées, synthèse (présentation du score obtenu, des pistes d’amélioration, rédaction du bilan…).
L’évaluation aboutit à une note sur 1000 points, correspondant à un niveau :
* moins de 200 points : engagement
* entre 401 et 700 points : maturité
* entre 201 et 400 points : progression
* de 701 à 1 000 points : exemplarité

Pour en savoir plus cliquez ici  
 eco-jonction mai 2010

 

Juridique

L’enregistrement : nouveau régime réglementaire applicable à certaines installations classées pour la protection de l’environnement

Avec l’adoption de l’ordonnance du n° 2009-663 du 11 juin 2009 et la publication du décret n° 2010-368 du 13 avril 2010, entre en vigueur un nouveau régime réglementaire applicable à certaines installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE). Ce nouveau régime s’appelle « enregistrement » et constitue un régime intermédiaire entre l’autorisation et la déclaration. Concrètement, il s’agit d’une procédure d’autorisation simplifiée.

Ce régime est né du constat que la procédure d’autorisation, qui permet au Préfet de prendre un arrêté de prescriptions techniques « sur mesure » pour les entreprises concernées, dure souvent plus d’un an, ce qui est pénalisant pour la concrétisation de certains projets industriels. Par ailleurs, pour un certain nombre d’installations industrielles, comme par exemple les stations-services, les risques de pollution et d’accident sont bien identifiés, et il n’est pas nécessaire de faire du « sur mesure » pour chaque entreprise.

Le régime d’enregistrement implique une procédure d’autorisation simplifiée pour les entreprises qui ne dure pas plus de 5 mois, sans pour autant réduire le niveau de protection de l’environnement et de sécurité. Les prescriptions que les industriels doivent respecter sont définies par des arrêtés ministériels. A termes, il est prévu que 20% des 51 000 ICPE soumises à autorisation passent sous le régime de l’autorisation. Les rubriques concernées dans la nomenclature des ICPE sont matérialisées par un « E », qui s’ajoute au « D » de la déclaration, au « DC » de la déclaration avec contrôle périodique, au « A » de l’autorisation et au « AS » de l’autorisation avec servitude. Progressivement, la nomenclature des ICPE va donc être modifiée pour soumettre plus en plus d’activités au régime d’enregistrement.

Si vous avez au sein de votre entreprise des installations classées qui sont désormais soumises au régime d’enregistrement, vous n’avez pas à faire une nouvelle demande d’enregistrement, sous réserve de rappeler votre existence et la nature de votre activité au Préfet, dans le délai de an. L’arrêté ministériel applicable à votre installation précise à quelle échéance ses dispositions deviennent applicables aux installations existantes. Vérifiez donc sans tarder si vous êtes concerné par une rubrique nouvellement soumise à autorisation.

Pour plus d’informations : http://installationsclassees.ecologie.gouv.fr/-Regime-d-enregistrement-.html et www.enviroveille.com
ACFCI eco-jonction mai 2010

 

Finance

Accord entre le FEI et le Crédit Coopératif

Le Fonds Européen d’Investissement (FEI) a signé avec le Crédit Coopératif son premier accord ciblant l’éco innovation en France, dans le cadre du programme CIP de l’Union européenne.
Cet accord permettra aux PME de bénéficier d’un crédit pouvant aller jusqu’à 3 millions d’euros par projet éligible, avec des conditions attractives sans aucune demande de garantie personnelle. La convention signée avec le FEI facilitera le financement des PME actives dans les secteurs de la protection de l’environnement, des énergies renouvelables, du recyclage et de l’assainissement de l’eau, ainsi que les projets d’entreprises visant à minimiser leur impact environnemental.
Pour en savoir  plus : www.eif.org  et  www.credit-cooperatif.coop
eco-jonction mai 2010

 

Portrait d’entreprise

Relais Vert encore plus vert

Basé à Carpentras, le nouveau siège social de la société Relais Vert, pionnière depuis 35 ans de la distribution de produits bio, est un bâtiment à « énergie positive ». Pour Jean-Louis Ginart, président de Relais Vert, il représente le prolongement de ses valeurs environnementales

Eco-jonction.com : Ce bâtiment de bureaux et de stockage était un projet très ambitieux pour une PME de 70 salariés mais il vous tenait à cœur ?

Jean-Louis Ginart : je suis agriculteur biologique depuis 1976 et ai fondé Relais Vert en 1986, pour
« rassembler » la production Bio régionale et participer au développement de la filière biologique. Relais Vert, devenu grossiste en produits alimentaires biologiques, est une véritable passerelle entre le monde de la production biologique et les magasins indépendants. Ce projet de bâtiment a lui débuté en 2008, en pleine crise boursière. Je souhaitais en effet affirmer encore plus mes valeurs en choisissant une construction éco-responsable pour notre nouveau siège social. Cela n’a pas été évident au départ mais j’ai réussi à trouver 3 banques pour monter mon dossier et la solution financière pour rassembler nos activités sous un même toit et nous agrandir. L’investissement de la toiture photovoltaïque,  conçue et réalisée par Ciel et Terre, s’élève à 3 millions d’euros. La toiture est louée par les investisseurs et j’en récupérerai  la propriété dans 30 ans. Avec ce montage j’ai pu financer un dépôt ultramoderne et « développement durable » au prix d’un « simple » bâtiment. Tout le monde est gagnant.

Eco-jonction.com : Quelques chiffres sur votre installation ?

JLG : Le bâtiment produit plus de 840 000 kWh/an avec ses 2944 panneaux photovoltaïques cristallins (5750 m²) pour une consommation évaluée à 250 000 kWh/an. La centrale solaire évite le rejet de 420 Tonnes de CO2 chaque année, soit les émissions de près de 188 voitures durant une année (15 000 km/voiture/an). De plus nous avons soigné l’isolation avec le biomur à base d’argile – des briques alvéolaires isolantes de 37 cm d’épaisseur à perforations verticales – et ajouté des installations éco-responsables : un chauffe-eau solaire, qui permet d’alimenter le bâtiment en eau chaude sanitaire et une ventilation double flux qui récupère l’énergie extraite pour le renouvellement de l’air des locaux. Un échangeur à plaque, en toiture, permet de récupérer l’énergie sur l’air extrait afin de diminuer la consommation électrique du système

Eco-jonction.com : au-delà de ce bâtiment et de votre activité, mettez vous en place d’autres actions, notamment en direction des salariés ?

JLG : Oui, toujours dans une logique d’innovation et de sensibilisation au développement durable, je vais acheter des vélos électriques et je les louerai aux salariés qui souhaitent venir travailler avec. Ils pourront d’ailleurs les recharger sur place gratuitement… avant pourquoi pas de passer aux scooters électriques et dans 3 ou 4 ans aux voitures électriques. Je continue par ailleurs d’afficher les infos sur le développement durable dans nos locaux ou de les envoyer par mail aux équipes.
Enfin, un autre projet me tient particulièrement à cœur, je souhaite parrainer des enfants des pays en voie de développement avec un objectif de un enfant par salarié embauché.
eco-jonction mai 2010

 

Produits / Services

Chronomove : bien choisir son mode de transport

Chronomove est une application gratuite qui vous permet de choisir un mode de transport, parmi plusieurs pour un trajet : vélo, marche à pied, voiture, covoiturage, transports en commun. Pour chaque mode de transport, Chronomove vous donne, sur Paris, le temps de parcours, le coût et la quantité de CO² émise. L’application utilise des données publiques et des informations sur l’état du trafic envoyées par ses utilisateurs.
Pour en savoir plus : la page de l’appli sur itunes
eco-jonction mai 2010

Café équitable

Starbucks distribue depuis le 1er mars tout une gamme de café «  Starbucks Shared Planet » certifiée Fairtrade par Max Havelaar : expresso, café latte, caramel, etc. Une gamme qui représente près de 300.000 consommations chaque jour. Le label Max Havelaar garantit aux producteurs, des coopératives familiales, un prix d’achat minimum ainsi qu’une prime pour les aider à investir dans une agriculture respectueuse de l’environnement. Au-delà ce programme, l’enseigne de Seattle, investit également dans l’éco conception de ses lieux de vente et s’est fixé comme objectif de réduire sa consommation d’énergie de 25% dans ses magasins et de développer l’approvisionnement en énergie renouvelables.
eco-jonction mai 2010

Boîte Z-Notes Post-it® recyclée : l’écologie au quotidien

C’est un classique indispensable au bureau. Le post-it existe en boîte Z-Notes Post-it® recyclée. Ecologiques, le papier et la boîte sont élaborés avec des matériaux 100% recyclés. Son concept unique d’assemblage en Z s’avère particulièrement pratique : une seule main suffit pour attraper une note dans son dévidoir… et la suivante est déjà prête !
Plus d’info : www.post-itetmoi.fr
eco-jonction mai 2010

 

Formation

Gérer l’énergie dans une PME/PMI
Maîtriser les enjeux énergétiques actuels et la réglementation en vigueur. Être capable de déterminer la consommation d’énergie de son entreprise. Identifier les actions clés à mettre en oeuvre pour maîtriser la consommation et réaliser des économies d’énergie.
EFE    à partir du 30 mars 2010   plus d’info cliquez ici
 
Le Développement Durable dans les achats Publics
connaître le contexte politique, économique, juridique et technique
- savoir mettre en œuvre les nouvelles possibilités offertes par les textes en vigueur
- mesurer l’importance de la préparation, du lancement, du suivi d’une démarche d’éco ou socio responsabilité
DEMOS    à partir du 1er avril 2010     plus d’info cliquez ici
 
De l’éco-industrialisation à l’éco-production
Comprendre les enjeux du développement durable pour l’entreprise
Intégrer les aspects appropriés du développement durable dans un projet industriel
CESI     à partir du 27 avril 2010   plus d’info cliquez ici 
 
Les services rendus par la nature
Connaître les enjeux de la prise en compte de la nature dans toutes les activités de la société
Fournir aux participants les concepts et des outils susceptibles d’être valorisés dans le cadre de leur activité
DEMOS       6 – 7 mai 2010      plus d’info cliquez ici
 
Responsabilité sociale et sociétale de l’entreprise RSE
Comprendre les enjeux de la responsabilité sociale d’entreprise
Piloter une démarche socialement correcte
CESI     27 mai 2010   plus d’indo cliquez ici
 

Agenda

 
15 juin 2010   Palais des Congrès – Paris
Planète PME 
Pour multiplier vos contacts, développer votre business, rencontrer des leaders d’opinion et les plus haut représentants du gouvernement, rendez-vous mardi 15 juin 2010 au Palais des Congrès de Paris, pour une journée d’information et de rencontres sur la formation professionnelle, le développement durable, le numérique, l’innovation, le développement à l’international. 
www.planetepme.org
 

29 juin – 1er juillet  2010   Palais des Congrès – Paris
SEMD
Le Salon de l’Environnement et des Métiers Durables, ce sont 3 jours de rencontres et d’échanges entre les éco-entreprises des secteurs de l’énergie, des déchets, des transports, du BTP, de l’eau, de l’agriculture, de la chimie et des services. Rendez-vous incontournable des décideurs en quête de solutions éco-innovantes concrètes, la 3ème édition du SEMD permettra à 100 entreprises de présenter leurs solutions, produits et services répondant efficacement à la demande de l’éco-business.
www.semd.fr

Abonnez-vous à la newsletter Eco-jonction en cliquant ici