Newsletter septembre 2013

Eco-jonction : la newsletter verte des entreprises            septembre 2013

Eco-jonction vous apporte des informations pratiques développement durable pour la gestion de votre activité.
Pour recevoir la newsletter tous les mois, abonnez-vous en cliquant ici

 

Brèves

800 000 emplois verts pourraient être créés d’ici 2050

Selon une étude de l’Ademe et de l’OFCE (l’Observatoire Français des Conjonctures Economique), les propositions d’embauche dans l’économie verte seraient en hausse de 75%. 745 000 à 825 000 emplois pourraient être créés dans ce secteur d’ici 2050. La plupart de ces embauches concerneraient la rénovation thermique des bâtiments. Le secteur des énergies renouvelables ambitionne, lui, la création de 150 000 emplois dès 2020, à la condition d’un soutien à la fois financier et réglementaire. Si certains secteurs de l’économie verte sont en panne, comme le photovoltaïque, d’autres, comme l’éolien, ont le vent en poupe. Les professionnels de ce dernier secteur prévoient une multiplication par dix du nombre d’embauches dans ce secteur d’ici 2030. Les métiers de la filière EADA (Eau, Assainissement Déchets Air) offrent également d’importantes perspectives d’emploi.
plus d’infos sur http://ademe-et-vous.ademe.fr/le-magazine-n-67-indicateurs
eco-jonction septembre 2013

Une semaine pour réduire nos déchets

La cinquième Semaine européenne de la réduction des déchets (SERD) aura lieu du 16 au 24 novembre. Destiné à sensibiliser à la quantité de déchets produits, cet événement s’adresse aux collectivités publiques, aux associations, aux entreprises ainsi qu’au grand public. Pour cette nouvelle édition, la SERD élargit son spectre de thématiques abordées, en s’ouvrant aux problématiques de “réduction à la source et évitement”, “réutilisation et préparation à la réutilisation” et “recyclage et collecte sélective”. Les entreprises et collectivités locales désireuses d’organiser et de promouvoir une action liée à la réduction des déchets dans le cadre de cet événement peuvent s’inscrire sur le site www.serd.ademe.fr jusqu’au 7 novembre.
eco-jonction septembre 2013

Comment diminuer les émissions des flottes de véhicules

L’Ademe Ile-de-France vient de publier un guide à destination des gestionnaires de flottes. Il conseille ces derniers dans le choix de véhicules professionnels performants en termes d’émissions de polluants et de gaz à effet de serre. Celui-ci donne des pistes pour évaluer les émissions de sa flotte de véhicules, rationaliser son parc et choisir des véhicules alternatifs. Il offre également des éléments sur le contexte réglementaire du transport automobile. Enrichi de nombreux exemples pratiques et de liens renvoyant vers des sites pour approfondir le sujet, ce guide offre des clés pour comprendre les enjeux environnementaux et agir.
eco-jonction septembre 2013

 

Le développement durable entre en bourse !

Le NYSE Euronext, qui représente 2 800 entreprises cotées et les places boursières de New-York, Paris, Lisbonne, Amsterdam, a adhéré à l’initiative “Sustainable Stock Exchanges” (littéralement “bourses durables”), visant à faire la promotion de pratiques durables auprès de compagnies cotées, des investisseurs et des régulateurs. Sept autres bourses dans le monde (Bombay, Sao Paulo, Istanbul, Johannesburg, Le Caire et deux marchés spécialisés, l’américain Nasdaq et l’indien MCX SX) avaient déjà adhéré à cette démarche par le passé. Plus importante bourse privée au monde, le NYSE Euronext a elle-même développé une démarche environnementale, devenant la première place boursière neutre en carbone. Mais elle aura fort à faire pour promouvoir cette exemplarité environnementale auprès des entreprises cotées : plusieurs études récentes montrent en effet que le poids des énergies fossiles ne cesse d’augmenter chez les grands indices boursiers mondiaux, en raison de l’explosion de l’exploitation du gaz et pétrole non conventionnels.
eco-jonction septembre 2013

 

Communication

Développement durable : 5 moyens de faire sortir votre marque du lot

Selon une étude menée par le cabinet Ethicity et publiée en avril 2013, 48% des Français déclarent avoir davantage privilégié? les produits plus durables ces douze derniers mois. Mieux : 24% d’entre eux estiment important d’agir au service de leur conviction via leurs achats. Comment profitez de cette prise de conscience des consommateurs pour mettre en avant vos produits durables ? Suivez le guide.

Appliquez-vous à rester le meilleur
Si les consommateurs sont sensibles à l’engagement d’une marque en faveur du développement durable, ce positionnement écologique ne suffit pas à susciter un acte d’achat. Vos produits devront avant tout être aussi performants que ceux de vos concurrents. C’est en vous appliquant à proposer le meilleur produit sur votre marché que vous réussirez à faire la différence grâce au “petit plus” offert par le développement durable.

Appuyez-vous sur un message positif
Paysages de dévastation, catastrophes naturelles, incidents industriels : ce n’est pas en vous appuyant sur des images apocalyptiques et en jouant sur la culpabilité du consommateur que vous susciterez un acte d’achat. Au lieu de miser sur cette imagerie anxiogène, positivez votre message : mettez en avant la capacité de chacun à changer les choses à son niveau, incitez le consommateur à agir.

Montrez au lieu d’argumenter
Le développement durable est partout aujourd’hui… mais le green-washing également ! Au lieu de vous appliquer à expliquer à longueur de campagnes de publicité que votre produit est plus vert, montrez-le ! Vous cherchez à réduire le suremballage ? Votre packaging doit se distinguer clairement de ceux de vos concurrents et convaincre d’un coup d’œil votre client de ses qualités environnementales

Transformez votre client en consomm’acteur
D’après la théorie du “cône d’apprentissage” développée par le spécialiste américain de l’éducation Edgar Dale, on retient 10% de ce qu’on lit… et 90% de ce qu’on fait. Faites de votre consommateur un consomm’acteur. Donnez-lui les clés pour comprendre en quoi son acte peut avoir un impact : mettez en avant votre participation à l’économie locale, votre engagement en faveur de structures d’insertion de personnes éloignées de l’emploi ou en situation de handicap, etc.

Divertissez pour sensibiliser
Faire d’un escalier à la sortie du métro un piano géant pour inciter à moins utiliser les escalators. Transformer un point de collecte de bouteilles vides en une borne d’arcade. Et si c’était en divertissant qu’il était le plus facile de faire passer un message ? Volkswagen l’a bien compris en développant ces campagnes autour du concept “The Fun Theory”. Faites preuve de créativité pour inciter les consommateurs à faire le bon choix tout en s’amusant !
eco-jonction septembre 2013

 

Portrait

Des livraisons au fil de l’eau

Remplacer les camions de livraison par des péniches et des vélos électriques : c’est le pari un peu fou qu’a fait Gilles Manuelle en 2011 en fondant la société Vert chez Vous. Deux ans plus tard, ce nouveau concept de livraison urbaine lancé à Paris a fait ses preuves et commence à essaimer en dehors de la capitale.

Qu’est-ce que Vert chez Vous ? Et comment est née cette aventure ?
Vert Chez Vous est une société de transport de marchandises 100% propre. L’ensemble de notre flotte de véhicules, qui va du vélo électrique jusqu’au 3,5 tonnes (20m3), est entièrement alimentée au gaz et par l’énergie électrique. Toute notre organisation logistique est tournée vers la livraison urbaine, nous avons cherché à réinventer la stratégie de livraison en ville. Nous proposons ainsi notamment un service innovant de livraison par péniche+vélo électrique.

La société a été créée par trois associés : deux groupes de transport existants, Labatut et Tendron, et moi-même, qui gérait auparavant une société de distribution de marchandises à vélo, La Petite Reine. Connaissant très bien le secteur du transport, nous avons considéré que le marché était assez mûr pour lancer cette activité. Par ailleurs, la législation évolue rapidement et les villes sont de plus en plus à la recherche de solutions de transport alternatives.

Comment cette offre a-t-elle été perçue par le marché ?
Le développement durable est aujourd’hui au cœur des stratégies de développement des entreprises. Il y a encore sept-huit ans, on était dans le marketing mais, désormais, les grands groupes ont compris que cette démarche peut leur faire gagner de l’argent et augmenter leur compétitivité. Par ailleurs, en repensant complètement la stratégie de transport des marchandises, nous leur proposons un service qu’ils ne trouvent pas ailleurs : avec les livraisons fluviales et à vélo, plus de temps perdu dans les embouteillages. Par ailleurs, nous avons localisé nos entrepôts à Pantin, à la porte de Paris, alors que les lieux de stockage sont habituellement situés à plus d’une quinzaine de kilomètres de Paris, ce qui induit également des temps de transport plus long. Toute cette stratégie nous permet de proposer des prix tout aussi intéressant que les autres transporteurs, tout en offrant une solution plus écologique !

Pourquoi la concurrence ne s’engouffre-t-elle pas elle aussi dans la brèche ?
Je suis persuadé que nous aurons très rapidement des concurrents sur ce marché ! Tous les professionnels du transport de marchandises vont finir par opter pour des véhicules propres. Et ils vont certainement aussi repenser leur “stratégie du dernier kilomètre” (le plus coûteux) mais cela risque de prendre un peu de temps, car cela impose de modifier tous les process existants…

Le développement de Vert chez Vous est-il à la hauteur de vos attentes ?
Clairement ! Nous avons fait le bon choix. Au niveau de notre développement, nous respectons la feuille de route que nous nous étions fixés. Il nous fallait d’abord éprouver le modèle à Paris. Ce que nous avons fait, avec succès. Nous venons ainsi d’ouvrir une nouvelle agence à Toulouse.

Quelles sont vos perspectives dans les années à venir ?
Notre but est de construire un réseau sur l’ensemble du territoire français. Nous tablons sur une à deux ouvertures par an. Pour 2014, nous attendons le résultat d’un appel d’offres pour nous installer dans une nouvelle ville et travaillons sur une autre implantation avec nos clients.
plus d’info http://vertchezvous.com
eco-jonction septembre 2013

 

Etranger

Quels sont les pays où il fait bon vivre et investir ?

Où les risques environnementaux sont-ils le mieux pris en compte ? Quels gouvernements luttent le plus efficacement contre la corruption ou offrent la meilleure protection sociale pour sa population ? Le cabinet suisse de conseil en investissement durable RobecoSam a établi un classement de 59 pays (21 développés et 38 émergents), à partir de critères liés à l’environnement, le climat social et la gouvernance pour aider ses clients à choisir où investir.

Résultat : obtenant d’excellents scores au niveau de tous ces indicateurs, et notamment grâce à sa politique de développement des énergies renouvelables et de réduction des gaz à effet de serre, la Suède se place sur la plus haute marche du podium. Elle est talonnée par l’Australie, qui a obtenu une note particulièrement élevée concernant sa gouvernance. La Suisse se place sur la troisième marche.

De son côté, la France n’apparaît, elle, qu’en 19e position. En cause ? Les difficultés de l’Hexagone à mettre en place des réformes et des risques au niveau politique et concernant sa compétitivité. RobecoSam considère ainsi que le pays dispose d’une gouvernance plus faible que d’autres pays disposant d’une notation AAA dans la zone Euro, comme l’Allemagne.

En s’appuyant sur des critères différents des agences de notation classiques, comme le développement durable, RobecoSam ambitionne de donner des clés d’analyse supplémentaires aux investisseurs. Ainsi, des pays particulièrement bien protégés contre les risques environnementaux offrent généralement des assurances professionnelles à des tarifs moins onéreux.
plus d’info en cliquant ic
eco-jonction septembre 2013

 

Juridique

Le « bail vert » pour une meilleure performance environnementale

L’annexe environnementale, ou « bail vert », fait partie des nouveaux dispositifs issus de la loi Grenelle II.
Prévue à l’article L. 125-9 du Code de l’environnement, elle concerne les baux portant sur des locaux de plus de
2000 mètres carrés à usage de bureaux ou de commerce.

La rédaction d’un « bail vert » est obligatoire pour les baux conclus ou renouvelés depuis le 1er janvier 2012 ; elle l’est également depuis le 14 juillet dernier pour les baux qui étaient en cours au 30 décembre 2011.

Deux obligations en découlent :

- d’une part, bailleur et preneur doivent se communiquer mutuellement toutes informations utiles relatives aux consommations énergétiques des locaux loués,
- d’autre part, le preneur doit permettre un accès aux locaux loués au bailleur pour la réalisation de travaux d’amélioration de la performance énergétique.

Le contenu de cette annexe est précisé par le décret n° 2011-2058 du 30 décembre 2011. Elle doit comporter des informations relatives aux consommations énergétiques, aux consommations d’eau, à la quantité annuelle des déchets, ainsi que des informations relatives aux équipements de traitement des déchets, de chauffage, de refroidissement, de ventilation, d’éclairage ou tout autre système lié aux spécificités de l’activité ou du bâtiment.

Les parties établissent un bilan de l’évolution de la performance énergétique et environnementale des locaux loués selon une périodicité qu’elles fixent.

Ce bilan doit conduire à l’établissement et à la mise en œuvre d’un programme d’actions visant à améliorer la performance énergétique des locaux loués.

Une certaine souplesse est accordée aux cocontractants, afin de permettre la prise en compte des spécificités intrinsèques à chaque local loué, de favoriser le dialogue entre le bailleur et le preneur, et d’adopter un calendrier de travaux et de financement des améliorations adéquat.

L’objectif affiché est celui d’une concertation contractualisée entre bailleur et preneur pour permettre une meilleure performance énergétique des bâtiments par une amélioration concertée de la gestion de l’eau, des déchets et de la consommation énergétique.

Décret n° 2011-2058 du 30 décembre 2011 relatif au contenu de l’annexe environnementale mentionnée à l’article L. 125-9 du Code de l’environnement
Articles R. 136-1 à R. 136-3 du Code de la construction et de l’habitation

Vanessa Kurukgy – Juriste – eco-jonction septembre 2013

 

Produits

Des enveloppes plus écologiques pour le routage

GPV vient de lancer Envel’Matic Flat, une enveloppe blanche dédiée aux mises sous pli automatiques de 75 g/m3. Grâce à son faible grammage, elle permet de réduire les frais d’affranchissement et l’impact environnemental des routages. Par ailleurs, ce nouveau modèle, disponible aux formats C6/C5 et C5 ou sur mesure, offre une parfaite tenue en machine et une meilleure planéité que les produits de 80 g/m3, ce qui facilite la gestion d’un très grand nombre d’envois.
plus d’info en cliquant ici 
eco-jonction septembre 2013

Des économies d’énergie lumineuses !

L’éclairage représente près de 30% de la consommation électrique des bâtiments, et est en passe de devenir le principal poste de consommation dans les bâtiments tertiaires, en dehors de la bureautique. L’éclairage est donc aujourd’hui l’un des principaux leviers pour réaliser des économies d’énergie dans les bâtiments. Forte de ce constat, la marque Regent a développé une gamme de produits d’éclairage de bureau offrant une réduction de la consommation électrique d’environ 60%. Le TWEAK CLD LED existe en 2 technologies : 2 x 28w / 4 x 28x en fluorescentes compactes ou 46w / 92w en LEDS. Doté également d’une détection de présence et de luminosité, ce lampadaire répond ainsi aux impératifs d’économies d’énergie.
plus d’info en cliquant ici 
eco-jonction septembre 2013

Une voiture électrique “made in France” à petit prix

Fabriqués en France, à Cerizay dans les Deux-Sèvres, les véhicules électriques de Mia Electric ont le vent en poupe. Numéro 5 des ventes de véhicules électriques en France, la marque mise sur un positionnement design et des petits prix pour démocratiser “l’électro-mobilité”. Mia vient ainsi de mettre sur le marché Mia Cadabra, une série limitée de 500 véhicules 3 places entièrement personnalisables, offrant 480 combinaisons extérieures possibles. Son prix : à partir de 9 786 euros TTC (bonus écologique réduit).
Plus d’info www.mia-voiture-electrique.com
eco-jonction septembre 2013

Une recherche sur internet peut contribuer à la reforestation de l’Amazonie

Et si un geste aussi simple et quotidien que d’utiliser un moteur de recherche sur Internet vous permettait de faire une bonne action pour l’environnement ? C’est le credo d’Ecosia, une start-up berlinoise ayant élaboré un moteur de recherche qui reverse une partie de ses revenus pour préserver la forêt amazonienne. Le principe : comme tous les moteurs de recherche, Ecosia dispose de liens sponsorisés et de publicités, lui permettant de générer un chiffre d’affaires tout en offrant un service gratuit. 80% des bénéfices réalisés sont par la suite donnés à l’association brésilienne The Nature Conservancy et son action “Plant A Billion Trees”. Les recherches d’Ecosia sont générées grâce à un partenariat avec Bing et Yahoo, ainsi que via son propre programme. L’onglet Google ne permet pas de participer à l’action de reforestation mais assure une navigation à un taux neutre de carbone avec les résultats de Google. A ce jour, l’initiative a déjà permis de replanter plus de 30 000 arbres !
eco-jonction septembre 2013

 

Agenda

Les Journées Entreprise et Développement Durable
Les CCI de Paris – Ile-de-France accompagnent les PME-PMI dans la mise en œuvre du Développement Durable. Les Journées Entreprise et Développement Durable sont le rendez-vous des PME qui veulent s’informer et échanger sur les bonnes pratiques dans le domaine de l’écoconception, les achats durables, l’énergie et plus généralement l’engagement sociétal des entreprises.
Tout le programme sur www.jedd.fr

 

2 et 3  octobre 2013    Salon ORIZON
Parc des expositions de Nîmes
Orizon est le salon professionnel des eco-solutions innovantes dans les domaines de l’efficacité energétique, de la gestion de l’eau, de la qualité de l’air et du batiment durable. Cette 5ème édition sera
orientée business et développement commercial. Des rendez-vous d’affaires seront proposés aux visiteurs.
Pour plus d’infos et s’inscrire www.salon-orizon.com

 

8 et 9 octobre  2013        1er Colloque Bilans des Emissions de Gaz à Effet de Serre
Paris – Le Centquatre, 5 rue Curial, Paris 19ème
Colloque organisé par l’ADEME à destination des entreprises et collectivités.
Dans un contexte où il existe peu de publications et de retours d’expériences sur la question de la comptabilité et du reporting carbone, l’ADEME propose, au cours de ces deux jours, de porter le débat sur cette étape essentielle du management carbone et permettre ainsi de :
• Savoir où nous en sommes et pourquoi aller plus loin ;
• Positionner la France et ses initiatives au niveau international ;
• Prendre conscience des enjeux (émissions indirectes, approches par secteurs, prise en compte des actions de réduction, etc.) ;
• Transformer cette étape en véritable démarche stratégique pour son organisation ;
• Faire se rencontrer les acteurs et partager les différentes expériences.
Date limite d’inscription : mardi 27 septembre 2013
Inscription en ligne sur www.colloque-bilanges.ademe.fr

 

28 et 29  novembre 2013   Salon de la Croissance Verte et des Eco-industries
Angoulême – Espace Carat
La 9ème édition du Salon de la Croissance Verte se tiendra cette année à Angoulême.
L’objectif du Salon est de présenter et valoriser les savoir-faire des exposants dans les différents domaines de l’éco-construction, la maîtrise de l’énergie, la mobilité décarbonée, les énergies renouvelables, l’éco-conception, et les services aux entreprises, … Plus de 160 exposants seront là et 3000 visiteurs attendus.
Plus d’info sur http://salon.croissanceverte.poitou-charentes.fr

 

3 – 6 décembre  2013   Pollutec Horizons 2013
Paris-Nord Villepinte
Pollutec Horizons, le salon des éco-technologies, de l’énergie et du développement durable se tiendra du 3 au 6 décembre 2013 à Paris-Nord Villepinte. Salon des éco-technologies, de l’énergie et du développement durable Pollutec Horizons est le rendez-vous de tous les acteurs de l’environnement et du développement durable. Pollutec Horizons rassemblera en un lieu unique tous les professionnels impliqués dans la croissance verte et présentera les dernières avancées réglementaires et techniques dans ces domaines. Cette année, ,Pollutec Horizons accueillera aussi deux manifestations phares : « Le CleanTech », colloques et ‘pitchs sessions’ axés cette année sur les smart grids et la ville intelligente ainsi que les « Green Business Meetings », rendez-vous d’affaires ciblés environnement, cleantech et énergie organisés par Enterprise Europe Network avec la CCI de RégionParis Ile-de-France.
plus d’info sur : www.pollutec.com

 

10 janvier 2014      Clôture inscription  8ème édition des Aressy Awards 
Inscrivez vos campagnes de communication responsable à la 8e édition des Aressy Awards, les Trophées de la Communication Fair Business. Vous avez deux chances de valoriser vos démarches :
Figurer parmi les gagnants du Grand Prix annuel
Etre exposé dans la Galerie Permanente
Pour postuler, votre campagne doit s’inscrire dans une des catégories suivantes :
- Publicité Presse et Affichage
- Communication Digitale
- Edition et publications
- Evènements
Les inscriptions se font tout au long de l’année, jusqu’au 10 Janvier 2014 (après cette date, les postulants seront éligibles aux Awards 2015). La Cérémonie de remise des prix se tiendra le 8 avril 2014.
Pour participer, rendez vous sur le site www.aressy.com/awards

Abonnez-vous à la newsletter Eco-jonction en cliquant ici