Marketing/Com

ISO 20121 : une norme pour des événements durables

Publiée en 2012, la norme ISO 20121 vise à aider les organisateurs d’événements à intégrer le développement durable dans leurs activités. Salons professionnels, manifestations culturelles ou sportives, meetings politiques : celle-ci permet d’améliorer les pratiques de tout type d’événements.

Les principes de l’ISO 20121
La norme ISO 20121 est l’adaptation internationale de la norme britannique BS 8901, créée en 2007. En raison du fort intérêt des acteurs du développement durable pour celle-ci, une version internationale a été développée dans le but d’offrir un référentiel pour les événements durables et a été lancée à l’occasion des Jeux Olympiques de Londres en 2012.

Elle peut être appliquée par des entreprises de toutes tailles impliquées dans l’organisation d’événements : des sociétés chargées de l’éclairage, du son, de la lumière ou du montage de la manifestation aux organisateurs indépendants d’événements, en passant par les acteurs publics. Elle s’adapte à toutes les structures du secteur, aussi bien aux grosses structures qu’aux petites agences qui n’ont pas encore de process qualité établis.

La méthode
L’ISO 20121 offre aux organisateurs d’événements des standards pour leur permettre d’améliorer le management de leurs manifestations. Il ne s’agit pas d’une norme reconnaissant l’aspect durable d’un événement mais bien d’une certification s’attachant à la reconnaissance d’un système de management. Dans les faits, l’organisme chargé de la mise en place de cette norme a pu constater que la plupart des organisations s’engageant dans cette certification respectaient déjà 70% des standards recommandés. Loin d’impliquer une réorganisation complète, l’ISO 20121 requiert ainsi plutôt la mise en place de nouvelles bonnes pratiques.

Quels apports ?
En améliorant ses process, l’organisation engagée dans cette certification va mobiliser ses salariés sur un projet fédérateur, et ainsi améliorer l’esprit d’équipe et gagner en efficacité (réduction des coûts et de la consommation d’énergie et de matériaux). L’organisme certificateur a ainsi pu observer que la mise en place de la norme ISO 20121 est particulièrement utile dans le cas de petites structures. Les process et cadres de travail mis en place les aident à organiser leur activité et facilitent l’intégration de nouveaux salariés. La mise en avant de cette norme peut également permettre aux sociétés d’améliorer leur réputation, de gagner de nouveaux clients et de se différencier de la concurrence.
eco-jonction juillet 2013

Comments are closed.