Portrait

Le développement durable, clé du succès de Textifloor


En proposant une solution de location de revêtements de sol en dalles inscrite dans une démarche d’économie circulaire, Textifloor fait le pari du développement durable. Et ça marche ! Rencontre avec Thomas Letiers, fondateur de Textifloor.

Pouvez-vous nous présenter l’activité de Textifloor ? 
Textifloor est une entreprise spécialisée dans les revêtements de sol en dalles. Nous proposons des services de location longue durée, incluant la fourniture, la pose, l’entretien et le recyclage des revêtements. Il s’agit d’une offre complète, permettant d’apporter une solution aux problèmes rencontrés par les entreprises avec leurs revêtements de sol. En effet, bien souvent, une fois posés, les revêtements ne sont pas entretenus et les taches restent visibles. Par ailleurs, à la fin de vie du produit, celui-ci n’est bien souvent pas recyclé car cela est un service payant, à la charge de l’entreprise.

Pourquoi avoir décidé d’opter pour ce positionnement ? 
J’ai toujours voulu créer mon entreprise… mais pas n’importe comment ! Il fallait qu’elle soit “propre”. Je souhaitais lancer une entreprise responsable, tout en ayant un impact nul voire positif sur l’environnement. Et les revêtements de sol étaient tout indiqués pour ça : il s’agit d’un produit dont le process de recyclage est encore actuellement peu utilisé mais qui est très abouti et pas très cher. D’où l’idée de proposer une offre complète. Nous nous inscrivons totalement dans une démarche d’économie circulaire : les produits que nous posons sont recyclables. Une fois le contrat terminé, les revêtements qui sont encore utilisables pourront être donnés à des associations. D’autres pourront être utilisés sur des chantiers, avant d’être eux aussi recyclés. Et, suite à ce recyclable, les fibres pourront notamment être utilisées pour réaliser de l’isolation phonique.

Quels ont été les retours de vos premiers prospects ? 
Notre concept a été très bien accueilli. Les grands groupes sont intéressés par la globalité de l’offre, qui leur permet d’avoir une solution complète, qui leur simplifie la vie. Certaines entreprises sont plus sensibles à l’argument locatif et financier : en optant pour une location, elles peuvent ainsi étaler les dépenses sur plusieurs années et ainsi renouveler une plus grande partie de leurs revêtements de sol, sans peser lourdement sur leur budget.

Est-ce que le développement durable a été un argument de poids pour vos clients ? 
C’est ce qui m’a permis de décrocher ma plus grosse affaire à ce jour ! La Caisse d’épargne a été très séduite par l’argument du développement durable et m’a fait confiance pour renouveler une partie du revêtement de son siège. Certains de nos revêtements sont fabriqués à partir de fibres 100% recyclées et toutes les dalles sont 100% recyclages. Pour la pose, nous utilisons un système sans colle. La prestation comprend également le recyclage des dalles en fin de vie. Sans ce concept, je n’aurais pas décroché l’affaire !

Quels sont vos projets pour les mois et années à venir ? 
Avant tout, continuer à développer la société. Nous réalisons actuellement un volume de 6 000 m2 par an. Nous souhaitons atteindre 25 000 m2 dès l’an prochain avant d’atteindre notre rythme de croisière l’année suivante avec 40 000 m2. Cette montée en puissance s’accompagnera de recrutements dès l’année 2016. Pour l’instant, ces chiffres correspondent à notre prévisionnel, nous sommes donc confiants. Pour accompagner ce développement, nous prévoyons également de lancer une levée de fonds, afin d’avoir les moyens d’élargir notre concept de location/maintenance à d’autres parties du secteur du bâtiment.
Plus d’informations sur www.textifloor.com
eco-jonction septembre 2015

 

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle et gratuite d’eco-jonction.com en cliquant ici

Comments are closed.