Tendances

Le numérique va révolutionner notre alimentation

Vous reprendrez bien un petit peu de numérique ? Alors que les nouvelles technologies investissent tous les aspects de notre quotidien, celles-ci transforment notre façon de nous alimenter.

La FoodTech, nouvelle tendance de fond
Portée par un désir des populations de mieux se nourrir, l’innovation dans l’alimentation se développe. Il suffit pour s’en convaincre d’observer le nombre d’incubateurs et de clubs qui s’emparent du sujet en France : l’association Digital Food Tech, les incubateurs Smart Food Paris et 33 entrepreneurs à Bordeaux… Un concours annuel, intitulé e-food, a également été créé pour distinguer les start-up les plus innovantes du secteur. Mieux : cinq jeunes pousses européennes, américaines et chinoises de la FoodTech sont apparues pour la première fois en 2015 dans le top des “licornes” (start-up valorisées à plus d’un milliard de dollars).

Une troisième révolution agricole ? 
Les défis posés par le numérique à l’agriculture sont tels que le think-tank français Rénaissance numérique n’hésite pas à parler de “troisième révolution agricole”. Dans son livre blanc Les Défis de lagriculture connectée dans une société numérique, celui-ci estime ainsi que l’accroissement rapide de la population mondiale lié à la réduction des surfaces agricoles représenteront des challenges majeurs pour l’agriculture. Selon la FAO, la production mondiale de nourriture devrait augmenter de 60% d’ici 2050 pour nourrir la population. Ces données font peser des menaces lourdes sur le secteur mais offrent également autant d’opportunités d’imaginer l’alimentation de demain.

L’innovation dans votre assiette
De nombreuses entreprises inventent déjà d’autres façons de s’alimenter. BeyondMeat, start-up créée en 2009 et financée par Bill Gates, propose ainsi des viandes dépourvues de toute protéine animale. Un laboratoire de Maastricht aux Pays-Bas a, lui, créé le premier steak in vivo. De son côté, Foodini (dont nous avions déjà eu l’occasion de vous parler) a développé une imprimante 3D capable de réaliser une centaine de plats. Et l’intelligence artificielle ChefWatson IBM imagine des recettes à votre place. Prêts à sauter le pas ? Paris accueille la toute première boucherie… végétarienne française !
eco-jonction mars 2016

 

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle et gratuite d’eco-jonction.com en cliquant ici

Comments are closed.