Marketing/Com

Quel est ce label américain qui séduit les entreprises françaises ?


Encourager les entreprises à être les meilleures pour le monde, plutôt qu’être les meilleures du monde : voilà le changement de perspective proposé par le label américain B-Corp. Loin d’attirer uniquement les entreprises américaines, cette certification fait de nombreux émules en France.

B-Corp pour “benefit corporation”, soit des compagnies qui nous veulent du bien : le label B-Corp a été imaginé en réaction à l’évolution de l’économie actuelle. Son credo ? Remettre l’homme, la société et l’environnement au cœur de la stratégie des entreprises et ne plus faire des profits la seule priorité.

Pour être labellisées, les entreprises doivent obtenir un minimum de 80 points sur un questionnaire gratuit en ligne de 200 questions, portant notamment sur la performance sociale, environnementale et sociétale de l’entreprise. Cette note est ensuite révisée tous les deux ans. Parmi les critères sont notamment abordées les questions de l’écart de salaire maximum entre le mieux et le moins bien payé des salariés, l’impact écologique des activités de l’entreprise, le bien-être des employés… La transparence fait aussi partie des leitmotivs de l’organisation : les résultats des entreprises engagées dans B-Corp sont ainsi consultables librement en ligne !

Lancée aux Etats-Unis en 2006 par l’ONG B Lab, B-Corp regroupe désormais environ 1000 entreprises. Et cette certification interpelle de plus en plus d’entreprises françaises. Dans la foulée du cabinet de conseil Utopies et de l’agence d’information Graines de changement, premières compagnies hexagonales labellisées B-Corp dès 2014, une trentaine d’entreprises tricolores ont été labellisées, à l’image de Nature & Découvertes, La Ruche qui dit oui et Camif. Une centaine d’autres sont en cours de labellisation.
Plus d’informations sur http://bcorporation.eu/france
eco-jonction juin 2016

 

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle et gratuite d’eco-jonction.com en cliquant ici

Comments are closed.